Mairie,
19 rue de la Maire 
91690 saclas
Tél : 01.69.58.88.00
Fax : 01.60.80.99.46
Accueil Culture/Sports/Loisirs L’inventaire du mobilier à la Mairie de Saclas entre 1951 et 1873 Par Gewa THOQUET

L’inventaire du mobilier à la Mairie de Saclas entre 1951 et 1873 Par Gewa THOQUET



À la vue de leur nouvelle mairie, les Saclasiens d’aujourd’hui vont avoir des difficultés pour imaginer l’agencement de la mairie au milieu du XIXe siècle. Un inventaire du 14 février 1851 nous le fait connaître. Il y figure :
1 grand placard contenant 5 rayons sur les quels sont rangés 7 boîtes en bois renfermant une partie des archives tandis que l’autre partie est divisée en liasses et placée sur les rayons. Il est spécifié que le tout est en bon état.

En outre il y a 1 tableau à grillage pour les affiches, 1 drapeau tricolore, 1 table couverte de son tapis et 12 chaises pour les conseillers municipaux ainsi, ce qui est le plus important pour la bonne marche de la mairie, le sceau de la mairie dans sa boîte. Une pelle, des pincettes, deux chenets et un soufflet sont posés dans la cheminée. Par ailleurs 14 fusils, 1 sabre et une caisse de la Garde Nationale sont entreposés à la mairie en attendant réparation. Concernant les autres fusils, sabres et casques, il est spécifié qu’ils sont entre les mains des citoyens chargés de leur entretien. La Garde Nationale comportait alors 28 gradés et 56 hommes de troupe.

Une pompe à incendie et 28 seaux, dont 24 en toile et 4 en osier, font encore partie de cet inventaire, sachant qu’ils sont remisés dans un petit bâtiment construit à cet effet.

En 1873, 22 ans plus tard, un autre inventaire est dressé à la mairie. Comme on peut le constater, la guerre franco-allemande terminée en 1871 a laissé des traces. Ne lit-on pas en date du 10 avril 1873 que le drapeau n’existe plus, ni le sabre et la caisse ? Si les chenets se trouvent encore dans le foyer, la garniture composée de pelle, pincettes et soufflet manquent aussi à l’appel. Les autres objets mentionnés dans l’inventaire de 1851 sont encore à la mairie.

Pour mémoire, si vous voulez savoir plus sur la vie au XIXe siècle à Saclas, consultez mon livre « La vie des villageois au XIXe siècle à travers l’exemple de Saclas, une commune de la Beauce » vendu chez l’opticienne Madame Céline Gicquiaud, dans son magasin Cél’oeil au 2, av. Jean Jaurès à Saclas






Mentions légales | Plan du Site | Recherche | Contact